• La remorque Aevon : première étape en Argentine

    Date: 2013.02.05 | Catégories: aevon, Tandes'm | Tags: ,,

     remorque à vélo

     

    L’aventure – le premier jour

    « Après avoir attelé la remorque Aevon, nous partons de Mendoza, cap au nord. Les premières grandes lignes droites nous font réaliser que l’aventure a bien commencé. Au programme désert, canicule et plat montant pour la matinée. Dès midi, nous commençons à souffrir du soleil; nous profitons des quelques zones d’ombres sous les rares arbres. Nous ne regrettons pas nos 6 litres d’eau. Petit a petit la route se fait plus raide et des virages apparaissent. Nous sentons que notre tandem a de l’embonpoint ou est-ce nous qui avons perdu l’entrainement… le premier jour est toujours le plus dur!

     
    remorque à vélo

     

    Notre tandem et la remorque Aevon ont du succès !

    Petite étape donc, avec 1000m de dénivelé pour 45km. Le tandem + la remorque sont déjà victimes de leur succès et nous tentons de répondre aux nombreuses questions des argentins en vacances. Nous partagerons une étape avec  deux cyclotouristes argentins jusqu’à Uspallata, et c’est à l’aube, pour devancer les fortes chaleurs que nous débutons la journée: 27km et 1300m de montée pour profiter ensuite de 25km de descente. Nos compagnons de route avancent plus vite que nous, mais nous nous retrouvons à chaque pause. Pauses souvent déclenchées par notre équipage à cause du mal aux fesses! Le paysage est de moins en moins désertique et comme de vrais Alpins nous retrouvons notre coup de pédale au fur et à mesure que les épingles se succèdent. Le chargement parait déjà moins lourd que la veille. Après 4h30 de montée et notre première chute avec gringo (notre tandem), enfin le sommet! Nous sommes à 3000m d’altitude et c’est la pluie qui nous accueille! Pluie qui se transforme soudain en grêle. Dans la descente nous sommes obligés de nous arrêter tellement les grêlons sont gros et douloureux. La piste se transforme bientôt en une rivière de boue, nous obligeant à avancer à pied. Nous passerons 2 jours à Uspallata, les fortes pluies ayant rendues impraticable la route que nous devions prendre.

     

    Nous en profitons pour faire un tour dans le parc de l’Aconcagua, paysages magnifiques.. Les argentins sont toujours aussi charmants et nous invitent même à partager leur barbecue (une tradition ici – la viande grille à toute heure). Nous visons à présent San Juan, avec quelques jours de provisions car à en croire les locaux : « es el desierto ».»

     

    remorque à vélo

     

    >> Retrouvez tous les globe-trotters Cycloboost sur notre site internet