• La fin du voyage en tandem et remorque Aevon s’approche

    Date: 2013.06.19 | Catégories: aevon, Tandes'm | Tags: ,

    Mi-mai, Jolène et Damien sont rentrés de leur voyage en tandem et remorque dans l’Amérique du Sud. Avant de quitter le continent sud-américain, ils nous ont fait partager quelques unes des leurs dernières aventures :

     

    « Nos chemins avec nos trois amis argentins rencontré quelques jours auparavant se séparent à Cuzco,  ils partent faire l’ascension du Machu Picchu 3 jours avant nous par « voie routière». Quant à nous, nous prenons l’option vélo-train. Pendant trois jours nous découvrons la vallée sacrée,  une succession de village incas, de ruines et de nature verdoyante qui nous donnent un avant goût du Machu Picchu.  Nous commençons par le site de Pisaq. Départ à 5h du matin de l’auberge pour voir le lever du soleil sur les ruines. Nous montons dans l’obscurité,  le bruit de la cascade que nous longeons nous berce. Au bout d’une heure les ruines apparaissent,  le soleil se lève, le spectacle est vraiment chouette.

     
    remorque aevon


    Nous séjournons ensuite dans le petit village d’Ollantaytambo durant 2 jours. De là nous visitons en collective les différents sites alentours (record battu, nous nous entassons à 24 dans un minibus de 12…). Première excursion aux incroyables terrasses circulaires de Moray. Les incas y pratiquaient des expériences agricoles,  aujourd’hui leur « laboratoire » en pleine nature laisse un paysage marqué par de magnifiques puits de verdure. Dernier site touristique, les salineras de Maras. 2500 puits salins creusés dans l’argile rouge se déversent les uns dans les autres. Les contrastes de couleurs sont magiques, il nous manquait juste un peu de soleil pour faire éclater la palette de couleur !

     

    Dimanche, 4h du matin, nous montons à bord du Peru Rail direction le Machu Picchu. On ferme les yeux sur le prix exorbitant du billet de train le plus cher au monde. C’est une fois dans sa vie le Machu, non ?! Nous sommes bien évidemment un peu excités à l’idée de découvrir enfin ce site dont on parle tant. Arrivés à la station d’agua calientes, il nous faut encore gravir les centaines de marches qui nous séparent du site. Au bout de 45 minutes, nous y sommes et le site est vraiment à couper le souffle, le spectacle est fantastique. Toute la journée nous parcourons cet incroyable labyrinthe d’énormes blocs de pierre taillées, et malgré le peu d’explications sur le site nous ne nous ennuyons pas. Gonflés aux globules rouges on avale les marches escarpées sans forcer, la sensation est vraiment plaisante. A 17h il est temps de repartir,  nous jetons un dernier regard sur la cité inca avant de dévaler les marches. Comme un dernier clin d’œil, le soleil choisis cet instant pour percer les nuages et rayonner sur le site. Ambiance et éclairage parfait pour une photo, nous immortalisons une énième fois cette journée.

     
    remorque aevon
     

    Le lendemain tous ces escaliers biscornus nous laissent de féroces courbatures aux mollets et aux cuisses. Nous retrouvons notre Gringo et notre remorque laissé à l’hôtel et clopin clopan nous reprenons la route pour cuzco.  La journée finit de nous achever. 1500m de dénivelé et 80km en remorque STD 100 et tandem. Décidément le Machu Picchu, ça se mérite.

    La fin du voyage approche tout du moins celle à vélo et remorque. Mon grand cartographe et copilote a compté plus ou moins 12 jours de vélo pour rejoindre Pisco, au bord de la côte. Plus que de la descente je vous entends dire, et bien pas tout à fait, nous nous attendons à encore beaucoup de grimpette. On vous racontera tout ça prochainement ! »

     
    aevon

    >> Retrouvez toutes nos remorques à vélo Aevon !