• L’Altiplano bolivien et le lac Titicaca: wahou!

    Date: 2013.04.18 | Catégories: aevon, Tandes'm | Tags: ,,

    Cela fait maintenant 3 mois que Jolene et Damien sont en voyage avec leur tandem Gringo et leur remorque Aevon. Cela fait toujours plaisir de lire leurs récits et de voir leurs photos juste magnifiques.

     

    « A la Paz, nous sommes hébergés dans une « casa de cyclista »,  un appartement mis à disposition des cyclistes du monde entier en plein centre ville. Une adresse sympa où nous rencontrons des hollandais et un belge. Les échanges vont bon train entre les routes empruntées,  le choix du matos, notre remorque Aevon qui intrigue,  les difficultés rencontrées,  les  anecdotes de chacun et les conseils touristiques pour les jours à venir.  Un concept à développer !

     

    voyage a velo et remorque

    Quitter la Paz, un vrai défi… la ville s’étire sur 500m de dénivelé et le cœur de la ville est bien évidemment au plus bas. Nous prenons notre courage à « 4 jambes » pour affronter la côte mais surtout les centaines de micro-bus qui dégagent sans interruption une épaisse fumée noire. On crache et on se mouche noir en moins de 30min… ! On se console avec le paysage que nous livre cette ascension. La vue est fabuleuse, les maisons si petites et tassées les unes sur les autres. On se croirait dans le tableau d’un peintre…des couleurs, des formes, des maisons que l’on devine…magique!


    Lors des derniers kilomètres qui nous séparent de Copacabana,  c’est en bande cyclotouristique que nous roulons : les Hollandais croisés à la Paz et un allemand. Les boliviens nous regardent un peu surpris mais toujours avec le sourire. Nous passons même avec une facilité déconcertante une série de barrages. D’énormes pierres jonchent la route, les boliviens se révoltent sur un projet de construction d’un pont permettant de rallier les berges de Tikinia.

    En Bolivie nous avons toujours la bonne surprise d’être hébergés au minimum au 2eme étage des hodpedaje avec aucune envie de laisser vélo et remorque chargés à la vue de tous. Nous sommes ainsi devenus les experts du démontage et hissage de notre chargement dans les escaliers exigus!  Et dans ces cas là, nous ne regrettons pas d’avoir choisi le système d’attache Aevon sur la tige de selle…fort pratique et rapide !

    Nous pédalons pendant 3 jours sur l’Altiplano, notre corps fait le plein de globules ! Puis nous retrouvons une interminable plaine à la hauteur du lac Poopo (petit nom sympa mais nous n’en verrons pas la couleur, pourtant sur la carte on avait l’impression de le longer). Puis Oruro et dernière ligne droite avant La Paz, nous faisons du stop car la route est en travaux et nous n’avons pas la place de pédaler à côté des voitures. Les premiers kilomètres en témoignent : coups de klaxon, on nous rase les sacoches,  bref ce n’est pas du tout un  plaisir de pédaler.

     
    Superbe vue avec la remorque

    voyage a velo

     
    Quelques jours à La Paz dans cette incroyable nébuleuse perchée sur les flancs de montagne et nous reprenons la route, direction le lac Titicaca. En chemin, petit détour comme on les aime à Sorata, village montagnard où les randonnées nous ont été conseillées.  Encore un col et une gigantesque descente de 30km nous faisant chuter à 2800m d’altitude. Sorata : on a vu et on est reparti aussi vite…on vous racontera une prochaine fois!! »

    >> Retrouvez les témoignages de nos globe-trotters en ligne !