• Je roule en BBS 48v 750w depuis 2 ans

    Date: 2019.10.15 | Catégories: batterie vélo électrique, KIT BBS Bafang, Vélo électrique | Tags: ,,

     
    Denis roule depuis 2 ans avec un kit moteur pédalier BBS 48v 750w. Il nous parle de son vélo vintage.

    Mon projet vélotaf-véloce : léger et minimaliste

     

    kit velo electrique
    Parti d’un vélo de route Motobécane Mirage-Pro un peu ancien, léger et maniable comme je les aime, j’avais besoin de m’électrifier pour passer en grande vitesse (high speed bike), réduire mon temps de trajet, moins prendre la voiture, gagner de l’argent, faire du sport, mieux respecter l’environnement, gagner en sérénité et augmenter mon espérance de vie :-).
     
    Mon trajet pour aller au boulot, c’est 54km, dont :

    • 8km à la cool sur petite route de campagne
    • 40km à fond sur une voie cyclable en berge d’Isère (très très plat)
    • 6km de ville (à 20, 25 km/h maxi)

    Équilibre et puissance

    Je voulais que le vélo soit bien équilibré : positionné sur le centre de gravité au plus proche du sol, le moteur sur pédalier était indispensable.
    L’idée étant d’aller vite (45km/h en moyenne), j’ai opté pour un moteur Bafang BBS02 48V 750-1200 watts, d’une étonnante discrétion. Comme j’aime les grands développements plutôt que de mouliner, j’ai opté pour un plateau 52 dents et me positionne en général sur les pignons à 13 ou 14 dents à l’arrière. Ça va très vite, c’est grisant, c’est efficace : j’adore :-).

    Vitesse et autonomie

    Comme j’ai beaucoup de kilomètres à parcourir, j’ai opté pour une grosse batterie 48V 17,5Ah PVC, avec l’espoir d’être plus proche des 120km que des 70km d’autonomie. Sur ce point, je me suis un peu loupé : pour aller très vite, il faut se mettre sur une assistance 4 (ou 5), qui est assez consommatrice. J’ai donc une autonomie plus proche des 70km et dois recharger la batterie pour pouvoir rentrer à la maison le soir.
    Quand je prends mon temps, que je passe sur un pignon à 16 dents et que je reste en assistance niveau 3 beaucoup moins énergivore, soit environ à 30, 35 km/h, je passe à l’aise sur 100km d’autonomie.
     
    Si je fais de la montagne (par exemple pour monter sur les hauts plateaux du Vercors), le niveau 3 est super confortable. J’ai par exemple eu l’occasion de prendre la très raide montée St Nizier depuis Grenoble en ne consommant quasiment rien (sans VAE, ce n’est pas la même !). Je n’ai jamais testé de longue distance à plat en très faible niveau d’assistance (1 ou 2), mais j’imagine qu’on doit largement pouvoir honorer la promesse des 120km.
    J’ai opté pour une batterie PVC, moins chère qu’une batterie trapèze. Inconvénient, la batterie doit donc être protégée dans une sacoche. Et si vous choisissez une sacoche latérale, le vélo est alors déséquilibré.
     
    Si c’était à refaire aujourd’hui, en comptant que l’économie réalisée sur la batterie Lithium PVC est passée sur l’achat d’un sac de cadre, je prendrais une batterie trapèze sans hésiter.

    Choix des options

    Côté écran LCD, comme j’aime bien les interfaces en couleurs et que je voulais garder l’agilité de pouvoir un jour recycler mon moteur sur un autre vélo (ex : VTT, tandem…), j’ai choisi l’écran 850c.
     
    velo electrique
     
    Bonnes surprises : il est plus joli, fin et discret que ce que j’avais imaginé d’après les photos. Le mode nuit est beaucoup plus indispensable qu’il n’y paraît. Le port USB dépanne pour le téléphone.
    Inconvénient : si on ne roule pas pendant une longue période (comme ce fut le cas l’hiver dernier), il perd la mémoire, ses paramétrages (heure, taille de roue, etc) et remet l’odomètre à zéro. Heureusement, le propre du 850c est qu’il est totalement reparamétrable.
    Pour la santé de mon moteur, j’ai opté pour les freins à coupure électrique. Ils tiennent super bien en main et sont robustes : c’est confortable. Le capteur de changement de vitesse est un indispensable, surtout en montagne : installez-le !
     
    vae
     
    En dehors de la motorisation, pour ce qui est du look et de la légèreté inspirée des « fixie », je me suis amusé pour garder un vélo dans un style à la fois dépouillé, « vintage » et confortable. J’ai mis :

    • Un cintre (guidon) « Montmartre » de la marque Vélo-orange, 42cm d’envergure adouci de guidoline marron.
    • Une grosse sonnette de 8cm de diamètre à deux sons aigu et grave pour prévenir les joggeurs avec qui on partage la voie sur berge (et qui ont souvent les écouteurs sur les oreilles). Pour la sécurité, c’est presque aussi indispensable que les freins !
    • Des lumières au clignotement persistant Reelight avant et arrière pour être vu.
    • Un petit phare avant à LED 10 lux de chez Décathlon, trop juste en pleine campagne, mais qui a l’avantage de ne pas démettre les yeux des valeureux cyclistes que je croise les soirs d’hiver. Pour pouvoir rouler plus sûr et plus vite dans la nuit noire, je me tâte à investir dans le modèle prêt à brancher de chez Cycloboost.

     
    kit pour velo
     
    moteur velo

     

    Bilan : un très bon vélo électrique, léger, rapide et efficace !
    Après presque deux ans, je suis toujours aussi heureux (et fier) de ma trouvaille. Comme j’ai changé de boulot et n’ai plus que 80km aller-retour, je vais pouvoir faire le trajet sans recharger la batterie et passer à à peine plus d’une heure par trajet. Je vais pouvoir rouler plus souvent et alterner avec les transports en commun. Il n’y aura plus qu’à passer sur un fournisseur d’électricité propre, non nucléaire et renouvelable, pour être pleinement satisfait…

     
     
     
     Je recommande très très chaleureusement à tous les amateurs de DIY de passer le pas. Ce n’est vraiment pas très compliqué à monter et le plaisir est vraiment au rendez-vous.
    Le côté léger, d’inspiration fixie, avec des pneus renforcés de 25mm et un guidon de 42cm, me convient parfaitement et est particulièrement grisant à 45km/h et plus. Mais attention, si vous souhaitez une fiabilité absolue et du confort, un tel projet sur un vélo de route est un peu aventureux : préférez un cadre VTC, des pneus de plus de 35mm minimum et un guidon large de 52cm ou plus.
     
    Grand merci à l’équipe Cycloboost pour sa qualité d’écoute lors de la préparation de ma configuration !